CINÉMOI 2020

Le cinéma et moi, les émois au cinéma.

"MeRCi"

Cette année a été très particulière pour tout le monde, y compris pour les associations et les habitants du 18e arrondissement. La crise du COVID-19 a obligé une grande partie de la population à se confiner durant plusieurs mois. 

Pendant que nous étions confinés, en famille ou en solitaire, certains corps de métier indispensables au bon fonctionnement de ce pays, ont dûs tenir leur poste malgré les risques. C'est le cas d'Anis Bouabsa, le propriétaire de la boulangerie Place Mac Orlan et de Dany Thrasibule, agent de propreté pour la mairie du 18e. La boutique "Barakatou" spécialiste en tissu africains, a choisi de fabriquer des masques pour les distribuer gratuitement à la population. Nous avons réalisé le portrait de ces 3 "héros du confinement" pour leur rendre hommage.  ​​

Enregistrement de la voix off dans les studios de "Radio RapTz", une association partenaire. 

Valérie Potonniée après son entretien avec Anis Bouabsa, boulanger et meilleur artisan de France. 

Après l'enregistrement de la voix-off, nous avons suivi ces professionnels durant leur journée de travail. L'objectif était bien sûr d'illustrer au mieux leur propos, mais surtout de retranscrire les différents aspects de leur métier. 

Ici, le tournage avec Dany Thrasibule, agent de propreté pour la mairie du 18e. Ce fut un tournage très agréable, Dany étant acteur sur son temps libre, il a pris le temps de s'appliquer sur chaque prise.

Dans le cas de la boutique "Barakatou", nous avions besoin du témoignage de plusieurs personnes pour retranscrire au mieux cette initiative. 

Ici, Mr Niang Banfa, couturier qui s'est occupé de la partie opérationnelle.

Environ 6 personnes ont été à l'origine et ont contribué à la distribution de masques de la Barakatou.

 

Ici, Mr Faty Mamadou, responsable de la communication de l'entreprise familiale.