Des réalisateurs, des techniciens, des artistes et des bénévoles de tout horizons qui souhaitent transmettre, une équipe qui s’agrandit chaque année.

 

Valérie Potonniée, Camille Gallard, Barbara Caspary, Marie Famulicki, Thomas Buet, Mylène Haranger, Florencia Avila, Laurence Leroy, Victoire Patouillard, Lucie Guy, Arounie Cagnon, Lisa Pedel, Sandrine Courtial, Rosario Jimenez Nunez, Morjana Boultif, Olivier Potonniée, Elisabeth Canivet, Roxane Goraguer, Félix Taburiaux, Sofiane Hebbache, Marie Ducellier, Lou Taburiaux, Alaïa Cavalié, J.C Paugam, Louis Decroix, Colin Guerre, Aurélie Hafner, Léa Olszer, Marion Presburger, Etienne Gueriaux, Ferdinand Goraguer, Sabine Jouannot, Sabrina Nehmar, Gabriel Goldberg, Mohamed Mouaki, Alizée Aubertin, Thomas Amantea, Sophie Broohm, Alicia Six, Faustine Hervo, Rodrigo Mosqueira, Pauline Dray, Paul, Isaac Girard, Louis Lazaroo, Oguzhan Kalli, Florian Spielmann, Valentin Piras, Amel Aounallah, Rachida Belhadj, Mathieu Demené, Audrey Bondurand, Mamadou Sia Syll, Abdelkarim Babaci, Assia Amartouilsag, Benou et Jawed Mokhtarslimane, Marvin Vérennes, Adrien Chevallet, Camille Duverger, Camille Debacq, Elisa Kepeklian, Mathieu Hocquart, Guillaume Delavenere, Alice Davy, Paolo Ruffa, Thomas Reveillon, Vincent Josse , Boubacar Coulibaly, Rémi Sagot-Duvauroux, Grégoire Chevalier, Alyssa Ben Zekri, Margaux Allard, Skander Souid, Cathy Fizanne, Valentin Trawicki, Tamsin Malbrand, Tallia Oseter-Miard, Thomas Garriga, Hedi Ayachi, Cyril Boujemaa, Mohamed El Sheikh Aly, Juliette Le Guen, Pauline Girardot, Arthur Benveniste, Faidy Toumi, Ophélie Ruffa, Léa Farran, Arnaud Delajo (Cashmire), Corentin Leblanc, Jolène Bitome, Auxane François, Clara ,Anne Gory.

Depuis 2004, l’association fait de la  médiation culturelle dans les quartiers politique de la ville.  L'association met en place et organise des  ateliers vidéo avec des groupes de femmes et de jeunes. Nous allons à la rencontre des populations à qui on ne donne pas souvent la parole. 

Depuis 2008 , nous organisons un festival itinérant de cinéma en plein- air dans le 18e à Paris. 

 

Dans les quartiers du 18ème arrondissement et du 93, où l’accès à la culture pour tous est plus difficile (secteurs Porte de Clignancourt, Porte Montmartre, Porte de la Chapelle, Simplon, et Montfermeil). Depuis 2004, l’association a coordonné 50 ateliers, 700 enfants et 3 groupes de femmes y ont participé.

 

 

 

Parce que le cinéma est le langage de notre époque, qu’il rend compte de la société et de ses réalités, qu’il est vecteur de rêve, et qu’il est une mémoire du monde.

Nos Partenaires

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now